Développement durable

Selon la définition de la Commission Mondiale sur l’Environnement et le Développement (rapport « Notre avenir à tous » – 1987), « Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». Cette définition est une incitation à la mobilisation de l’ensemble des acteurs, quels que soient leurs statuts et activités, pour répondre de manière concertée et équilibrée aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux.

Pour les entreprises, la prise en compte des enjeux du développement durable pose la question de leur engagement sociétal.

Entreprises et développement durable

Les entreprises sont elles aussi concernées par le développement durable, puisqu’en effet elles consomment des ressources naturelles, des matières premières, de l’énergie et emploient des hommes et des femmes. Ceci va avoir des répercussions sociales, environnementales et économiques.

Intégrer le développement durable dans les politiques de l’entreprise va permettre à celle-ci de prévenir et de maîtriser les risques environnementaux et sociaux, de dégager un avantage de marché, de se différencier, d’augmenter la valeur de la marque, de réduire les coûts, de valoriser son image, et enfin d’innover et d’être plus performante et compétitive sur le marché.

En ce qui concerne le volet social du développement durable, l’entreprise va assurer de bonnes conditions de travail à ses salariés, pour ainsi améliorer leurs performances tout en préservant leur santé.

Les enjeux environnementaux sont également pris en compte dans la gestion des entreprises, ceci afin de réduire au minimum son impact sur l’environnement.

 

Qu’est-ce qu’ un Plan de Déplacements Entreprise ?

Le Plan de Déplacements Entreprise (PDE) est un plan d’actions dont l’objectif est d’optimiser les déplacements liés aux activités professionnelles tout en favorisant l’usage des modes de transport alternatifs à la voiture, utilisée individuellement.

Voici quelques exemples de mesures pouvant entrer dans un PDE :

  • la promotion du vélo, avec la mise en place d’un stationnement sécurisé
  • l’encouragement à l’utilisation des transports publics
  • (adaptation en partenariat avec les opérateurs de transport, de l’offre existante en termes de dessertes et de fréquences, participation financière aux abonnements).
  • création d’une plateforme de co-voiturage pour mettre en relation les salariés pour le trajet domicile-travail
  • l’aménagement des horaires de travail (répartition des heures d’arrivée et de départ des salariés en fonction de leurs souhaits et des besoins de l’entreprise…)
  • l’accompagnement et l’encouragement à habiter à proximité du lieu de travail ou sur le réseau de transport en commun.

Le PDE permet de réaliser des économies, puisqu’en effet il permet de diminuer les coûts liés aux transports. De plus, il permet à l’entreprise d’être plus performante, en optimisant le fonctionnement à travers ses déplacements.

Par ailleurs le Plan de Déplacements Entreprise permet d’améliorer les conditions de travail de ses salariés (moins de stress et de perte de temps), de là en résulte une performance des salariés améliorée.

Enfin en dernier lieu le PDE peut être un bon moyen d’agir sur le volet environnemental du développement durable, puisqu’en favorisant les transports alternatifs, il permet de réduire l’émission de gaz à effet de serre ainsi que de la demande énergétique.

 

L’éco-conception : des avantages reconnus par les entreprises

S’il est parfois difficile de changer son système de production pour l’adapter à l’éco conception, cette démarche représente des avantages en termes de performance pour l’entreprise.

En effet, en plus de réduire le gaspillage, l’éco-conception représente un facteur  de différenciation entre des produits d’une même gamme. La plupart des responsables interviewés ont observé un impact positif de cette approche sur leur activité. Ces derniers affirment que, en concevant d’une manière différente leurs produits, l’éco-conception leur a permis d’innover. Ce changement de regard modifie également les attentes envers les fournisseurs et permet de les impliquer dans la réflexion.

Cependant, une telle démarche nécessite un coût financier conséquent mais surtout un investissement humain. Le recueil des données est essentiel, et se révèle être une tâche difficile. Pour établir une analyse de cycle de vie, il est nécessaire de récolter des informations sur les produits ou matières premières auprès des fournisseurs. L’éco-conception est donc un investissement à envisager sur le long terme d’amélioration de la compétitivité sur un marché donné.